Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaire
Inscription-école

Dans quelle école s'inscrire ?
Les choix qui s'offrent à vous...

Tous les conseils pour réussir ses études en bachelor

Tous les conseils pour réussir ses études en bachelor

Que faire après un bac+2/3 ?

Que faire après un bac+2/3 ? Toutes les possibilités...

Zoom sur les secteurs qui recrutent des alternants

Zoom sur les secteurs qui recrutent des alternants

Accueil > Actualités > Comparatif des réseaux sociaux qui ont la cote chez les jeunes

Comparatif des réseaux sociaux qui ont la cote chez les jeunes

Les adolescents aiment l'immédiateté et savent se montrer très créatifs. Surtout quand il s'agit de se mettre en scène et de ressentir le regard des autres. Pas étonnant de ce fait que des applications ludiques comme Vine, Line, Pheed ou Snapchat soient pris d'assaut actuellement par les jeunes ! Orientations fait le point sur ces nouveaux réseaux sociaux.

Au revoir Facebook ! Du moins, chez les plus jeunes… Le réseau de Mark Zuckerberg a en effet été délaissé pour les gazouillis de Twitter. Mais jusqu'à quand ? Car les réseaux sociaux se suivent et attirent sans cesse de nouveaux jeunes qui, baignant dans l'hyper consommation, sont bien difficiles à fidéliser.

Vine, Pheed, Line ou Snapchat sont ainsi désormais dans toutes les bouches… ou plutôt sur tous les smartphones ! Vous avez raté ces applications ? Pas de panique : Orientations vous présente ces applications qui font fureur !

Vine

Le concept

Vine, qui appartient à Twitter, est une application mobile qui permet de réaliser et partager des vidéos de six secondes maximum. On peut y insérer une courte description, et un hashtag, ou mot-dièse. La vidéo n'est enregistrée que lorsque l'utilisateur appuie sur l'écran, comme pour un GIF. Vine réunit 40 millions d'utilisateurs, âgés de 11 à 17 ans en moyenne.

Les points positifs

Vine permet de partager très rapidement de courtes vidéos, rapides à transférer. Il autorise une certaine créativité, et les vidéos, c'est bien mieux que les photos ! Par ailleurs, des personnalités utilisent Vine, ce qui laisse un sentiment de proximité avec elles.

Les points négatifs

Le site a créé la polémique, la pornographie n'y étant pas interdite. Plusieurs vidéos de ce type ont d'ailleurs circulé sur Vine… L'âge requis pour utiliser l'application a donc dû être relevé.

Pheed

Le concept

Pheed est une application qui permet de partager des photos, des vidéos, des contenus audio,… Mais également de suivre des artistes, qui échangent des contenus "exclusifs" ! Plus de 80 % des utilisateurs ont entre 14 et 25 ans.

Les points positifs

Le contenu peut être protégé par Copyright. Il est également possible de se faire un peu d'argent, puisqu'il peut être rendu public ou payant.

Les points négatifs

Justement, le contenu est parfois rendu payant par les artistes… A l'inverse de ce qui se fait sur Twitter ou Facebook !

Line

Le concept

Le coréen Line, qui fait fureur en Asie - 300 millions d'utilisateurs dans le monde - et qui pourrait bien casser la baraque en France aussi, est un système de messagerie qui inclut un grand nombre d'émojis, ou émoticônes. Il permet également d'appeler ses contacts sans payer, à l'instar de Skype.

Les points positifs

L'application est partiellement gratuite. Elle est ludique, avec ses émojis tout mignons !

Les points négatifs

Bien que partiellement gratuit, Line propose également des options payantes… Et puis, à force de se parler uniquement par émoticônes, ne va-t-on pas perdre notre vocabulaire ?

Snapchat

Le concept

Snapchat, c'est 350 millions de photos partagées, rien qu'en septembre dernier ! Poster à ses contacts des photos de vie quotidienne, souvent loufoques : telle est la possibilité de cette application. Et pas d'inquiétude à avoir en apparence : les photos sont, en théorie, visibles pour un court laps de temps. On peut également y associer petits textes, gribouillages,…

Les points positifs

La liberté est totale, puisque les photos sont effacées du serveur de Snapchat. Et, en cas de capture d'écran, l'utilisateur est informé sur l'identité de la personne qui aurait contourné les règles.

Les points négatifs

Il n'est pas certain que les photos soient effacées du serveur dans l'immédiat. Des failles existent, et des petits malins peuvent également prendre des captures d'écran, pour refuser ensuite de les effacer. Mieux vaut prévenir que guérir, et éviter de publier des photos compromettantes !

Anaïs Grockowiak, OrientationsMis en ligne le Jeudi 28 Novembre 2013