Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaire
Inscription-école

Dans quelle école s'inscrire ?
Les choix qui s'offrent à vous...

Tout ce qu'il faut savoir sur Admission Post Bac

Tout ce qu'il faut savoir sur Admission Post Bac

Emploi : les secteurs qui recrutent

Emploi : découvrez les secteurs qui recrutent

Que faire après un bac+4/5

Que faire après un bac+4/5 ? Toutes les possibilités...

Accueil > Actualités > Cours en ligne : le portrait-robot détaillé des utilisateurs de MOOC

Cours en ligne : le portrait-robot détaillé des utilisateurs de MOOC

Jeune, de sexe masculin, et très diplômé : voilà le portrait-robot de l'utilisateur de MOOC, selon un sondage réalisé par l'Université de Pennsylvanie, qui propose la deuxième plus grande offre de cours en ligne massif et gratuit sur Coursera. Des hommes par ailleurs très curieux !

Les MOOC s'installent durablement dans le paysage éducatif mondial. Cependant, on en savait peu encore sur les personnes qui décident de se lancer dans cette nouvelle méthode d'apprentissage ! Mais l'université de Pennsylvanie, qui propose la deuxième plus grande offre de cours en ligne massifs et gratuits sur Coursera, vient de mener une étude sur ce public méconnu. Objectif : dresser le portrait-robot de ces utilisateurs, et découvrir les motivations de ces internautes qui s'inscrivent à un MOOC pour le suivre régulièrement.

"Les MOOC ont pris l'enseignement supérieur d'assaut. Il y a seulement trois ans, ils étaient une idée. Aujourd'hui, ils sont une industrie", indique le rapport, qui évoque les millions d'étudiants inscrits. 35 000 réponses* ont été recueillies par l'établissement universitaire, permettant de répondre de manière précise à son interrogation.

Des hommes jeunes et très diplômés

Le rapport est clair : "dans toutes les régions du monde, les étudiants qui suivent un MOOC ont atteint de très hauts niveaux d'enseignement". 83 % sont des élèves qui ont au moins un bac+2, 79,4 % ont un bachelor (bac+3), et 44,2 % sont même allés au-delà de ce diplôme !

Les utilisateurs sont également jeunes puisque les moins de 30 ans représentent 30,41 % des utilisateurs, quand les plus de 60 ans sont moins de 10 %. Enfin, la majorité des utilisateurs est masculine : ils sont 56,9 % d'hommes, contre 41,3 % de femmes.

Des personnes très occupées

Chose curieuse : la majorité des utilisateurs de MOOC n'est pas étudiante, mais salariée, et surtout à temps plein. Ils sont en effet 50 % à travailler à temps complet, contre 17,4 % d'étudiants. Le MOOC a donc rempli ses objectifs, à savoir être accessible à tous, même à ceux qui n'ont pas énormément de temps à consacrer aux études !

En revanche, les travailleurs à temps partiel, les chômeurs et les retraités sont minoritaires. Alors qu'ils ont pourtant plus de temps que les salariés ou les étudiants, les employés à temps partiels sont 6,9 %, les chômeurs 6,6 %, et les retraités représentent 6,8 % des utilisateurs de MOOC.

Les raisons de l'inscription dépendent de la matière

Selon le rapport, deux raisons principales ressortent pour expliquer les raisons de l'inscription à un MOOC. La première concerne la curiosité : 50 % des utilisateurs s'inscrivent pour cette raison, ainsi que pour le "fun". La deuxième raison : "obtenir des compétences spécifiques pour mieux faire mon travail" pour 43,9 % des répondants.

Les autres raisons citées sont : "obtenir des connaissances pour obtenir mon diplôme" (13,2 % des sondés) et "obtenir des compétences spécifiques pour avoir un nouveau poste" (17 %).

Des résultats à prendre avec des pincettes

Des résultats qui "diffèrent selon le type de cours", précise le rapport. "Par exemple, 74,6 % des répondants indiquent avoir suivi un cours en sciences humaines comme la poésie, la mythologie grecque ou encore les musiques du monde par curiosité, et seulement 11,9 % ont choisi de tels cours pour mieux faire leur travail. A l'inverse, plus de la moitié des répondants (54,1 %) ont indiqué avoir suivi des cours en sciences sociales pour "obtenir des compétences pour mieux faire leur travail", quand la moitié les ont choisis par curiosité.

De même, 39 % des étudiants ont sélectionnés des cours en science, santé et mathématiques pour gagner des compétences pour mieux faire leur travail", indique encore le document.

*Pour être éligible pour ce sondage, il fallait s'être inscrit et avoir suivi au moins un MOOC sur les 32 proposés par l'université de Pennsylvanie sur Coursera. Les étudiants n'ont été contactés qu'une seule fois.

OrientationsMis en ligne le Vendredi 29 Novembre 2013