Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaire
Inscription-école

Dans quelle école s'inscrire ?
Les choix qui s'offrent à vous...

Se réorienter en 1ère année : tous les conseils...

Tous nos conseils pour
se réorienter en cours d'année

Zoom sur les secteurs qui recrutent des alternants

Zoom sur les secteurs qui recrutent des alternants

Tous les conseils pour réussir ses études en bachelor

Tous les conseils pour réussir ses études en bachelor

Accueil > Actualités > Etudier à l'étranger: palmarès des pays où les études coûtent le plus cher

Etudier à l'étranger: palmarès des pays où les études coûtent le plus cher

Australie, Etats-Unis et Royaume-Uni riment avec costly en matière d'études ! Selon une enquête du groupe HSBC, ces trois destinations anglo-saxonnes coûteraient en effet plus cher aux étudiants étrangers.

Partir étudier à l'étranger fait rêver un nombre croissant d'étudiants français, mais la réalité fait bien souvent mal au porte-monnaie. La banque britannique HSBC vient ainsi de réaliser une étude classant différents pays en fonction du coût des études pour les étudiants internationaux. Il en ressort que l’Australie est la destination la plus onéreuse pour les étudiants, devançant le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Ces trois pays anglo-saxons prévoiraient en effet des frais de scolarité plus élevés pour les étudiants étrangers que pour les ressortissants nationaux. En outre, ce sont toutes des destinations qui voient leur frais de scolarité augmenter.

Des sommes qui atteignent des sommets

De 30 000 à 38 000 dollars par an : telle est la somme que doit débourser en moyenne un étudiant étranger dans ces pays anglo-saxons, entre les frais universitaires et le coût de la vie. A noter que l’étude a été réalisée à partir de données publiques de treize pays, et ne tient pas compte de la destination française estimée trop complexe par rapport à sa mixité des statuts privé et public…

Alors que les frais de scolarité ont véritablement bondi un peu partout, l’Allemagne reste une exception puisque les universités allemandes prévoient des frais de scolarité stables et similaires, qu’ils s’agissent d’étudiants étrangers ou nationaux. A contrario, en Angleterre, les frais de scolarité ont carrément doublé !

Aucune conséquence sur les échanges

Malgré ce constat, il n’en reste pas moins que ces destinations anglo-saxonnes n’en finissent pas d’attirer les étudiants étrangers, selon l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE). Représentant 17% de l’effectif mondial, les Etats-Unis restent ainsi la première destination des étudiants, suivis du Royaume-Uni (13 %) et de l’Australie (6 %). De son côté, malgré des coûts universitaires peu élevés, l’Allemagne est seulement la 4ème destination des étudiants avec une perte d’attractivité notable cette année…

OrientationsMis en ligne le Lundi 19 Août 2013