Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaire
Inscription-école

Dans quelle école s'inscrire ?
Les choix qui s'offrent à vous...

Tout ce qu'il faut savoir sur Admission Post Bac

Tout ce qu'il faut savoir sur Admission Post Bac

Palmarès des Métiers 2014

Découvrez le guide Spécial Palmarès des Métiers 2014

Que faire après un bac+4/5

Que faire après un bac+4/5 ? Toutes les possibilités...

Emploi : les secteurs qui recrutent

Emploi : découvrez les secteurs qui recrutent

Accueil > Actualités > Les lycéens français scolarisés à l'étranger devront payer

Les lycéens français scolarisés à l'étranger devront payer

Le dispositif de prise en charge des frais de scolarité, sans condition de ressources, pour les lycéens français étudiants à l'étranger s'apprête à être supprimé. En revanche, l'attribution de bourses sur critères sociaux est maintenue.

Les familles françaises scolarisant leurs enfants à l'étranger vont devoir payer à la prochaine rentrée. La mesure, voulue par Nicolas Sarkozy, consistait à prendre en charge les frais de scolarité des lycéens français de l'étranger. Mais François Hollande s'était engagé, lors de la campagne présidentielle, à mettre fin à ce système. La décision de son arrêt a ainsi été annoncée ce mercredi, en Conseil des ministres.

Un système coûteux et "assez choquant"

Selon une estimation effectuée dans un rapport parlementaire datant de juin 2010, les frais de cette prise en charge des lycéens français s'élèveraient à 47,4 millions d'euros en 2011, 55,8 millions d'euros en 2012, et 65,6 millions d'euros en 2013. Une mesure bien trop couteuse pour l'actuel président de la République, qui dénonce un système "assez choquant" concernant la gratuité des inscriptions sans conditions de ressources. En effet, François Hollande met en avant le fait que ce sont la plupart du temps les exilés fiscaux qui bénéficient de ces exonérations de frais, alors qu'ils ne paient déjà pas d'impôts en France…

Cependant, le système de bourse sur critères sociaux sera maintenu "à un niveau assez élevé", pour les familles éligibles, selon les revenus du foyer, les charges assumées…

Des frais de scolarité très élevés dans certaines villes

Même si la plupart des Français de l'étranger ne sont pas opposés à l'arrêt de ce dispositif, certains redoutent néanmoins la facture… En effet, dans certaines grandes villes, les frais de scolarité sont parfois exorbitants : 23 000 dollars à l'année pour New-York, 16 000 euros en Chine - et encore, le lycée français est moins cher que les établissements anglophones -, certains parents n'ont pas vraiment eu le temps de prévoir leurs économies…

De plus, à Shanghai, par exemple, le pouvoir d'achat des Français a baissé de 30 % en trois ans. De quoi pousser les familles à scolariser leurs enfants à… domicile ! Cependant, pour adoucir cette annonce, le collectif budgétaire a précisé qu'"une partie de l'économie engendrée sera utilisée pour des mesures d'accompagnement exceptionnelles des élèves scolarisés à l'étranger", pour l'année 2012.

OrientationsMis en ligne le Mercredi 18 Juillet 2012