Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaire
Inscription-école

Dans quelle école s'inscrire ?
Les choix qui s'offrent à vous...

Tout ce qu'il faut savoir sur Admission Post Bac

Tout ce qu'il faut savoir sur Admission Post Bac

Emploi : les secteurs qui recrutent

Emploi : découvrez les secteurs qui recrutent

Que faire après un bac+4/5

Que faire après un bac+4/5 ? Toutes les possibilités...

Accueil > Pratique > Evénements > Brigitte Laloupe : "Les femmes valent moins que les hommes"

Brigitte Laloupe : "Les femmes valent moins que les hommes"

Entretien avec Brigitte Laloupe qui vient de publier un livre intitulé "Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?", aux éditions Pearson.

Brigitte Laloupe, auteur de
Brigitte Laloupe, auteur de "Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?"

Comment vous est venue l’idée de ce livre ?

"Je suis de la génération d’après le féminisme. Et, dans les années 70-80, on pensait que nous allions avoir la même vie que celle des garçons… Mais pas du tout ! Même si j’ai bien réussi, puisque j’ai été directrice d’une caisse de sécurité sociale pendant 15 ans, je me suis pris de plein fouet la difficulté pour une femme de se faire entendre.

Il est très difficile d’être entendue au cœur d’une réunion où vous êtes la seule femme. Surtout quand certains profitent de votre temps de parole pour aller fumer leur cigarette… Aujourd’hui je suis coach pour cadres dirigeants.

J’organise des formations de leadership féminin pour montrer à ces femmes à quel point elles s’autolimitent elles-mêmes. La demande est énorme car il n’y a plus de tabou, et les femmes veulent prendre la parole."

Alors, pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?

"Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il faut savoir que l’écart global de salaires entre hommes et femmes est de l'ordre de 27%. Comment expliquer ce chiffre ? Premièrement, les femmes travaillent bien plus souvent à temps partiel que les hommes. Elles sont 31% contre 7% des hommes. Un temps partiel, qui est d’ailleurs bien souvent subi.

Deuxièmement, les femmes font moins d’heures supplémentaires, d’astreintes et elles perçoivent en général moins de primes (de risques, de pénibilité). Troisièmement, elles n’exercent pas les mêmes métiers et ne travaillent pas dans les mêmes secteurs. C’est l’histoire de l’œuf et de la poule.

Comme elles sont nombreuses dans un métier, on les paye moins ou alors c’est parce que c’est mal payé qu’on y trouve beaucoup de femmes… Et puis il reste 10% de l’écart de salaire qui ne s’explique pas. Les femmes sont justes moins bien payées que les hommes. Les femmes valent donc moins que les hommes."

Comment résorber cet écart ?

"Les entreprises ont commencé à mettre en place des plans d’action pour aller vers l’égalité. Et puis il y a maintenant une loi sur la parité dans les conseils d’administration. Les choses devraient donc évoluer.

En revanche, dans la vie privée, les femmes passent toujours plus de temps dans leur vie domestique. Il faut donc permettre aux hommes de consacrer plus de temps à leur vie privée. Leur accorder du temps partiel, des congés parentaux et les laisser sortir à 16h30 pour aller chercher leurs enfants. Mais cela est encore mal vu chez les hommes.

De leur côté, les femmes doivent se sentir légitime. Ne pas hésiter à demander une promotion ou une augmentation, bref à demander ce qu’elles veulent."

Vous allez faire quoi aujourd’hui ?

"La journée de la femme me fatigue un peu. Tout le monde en parle, mais dès demain il ne se passera plus rien."

Propos recueillis par Angel Herrero Lucas, OrientationsMercredi 07 Mars 2012